La Banque mondiale revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie tunisienne en 2023

Néanmoins, la Banque mondiale prévoit une réduction significative du déficit de la balance courante de la Tunisie.
Published on Oct. 6, 2023, 8:23 a.m.

La Banque mondiale prévoit une forte baisse de la croissance économique dans la région MENA cette année, avec une croissance attendue du PIB à seulement 1,9%, comparé à 6% en 2022.

Dans son dernier Bulletin d'information économique pour la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la Banque mondiale affirme que la principale raison pour cette chute abrupte est la réduction de la production pétrolière, qui affecte gravement les économies de la région, combinée à une stagnation des prix du pétrole, au durcissement des conditions de financement à l'échelle mondiale et à une inflation croissante.

En ce qui concerne la Tunisie, la Banque mondiale a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année 2023.

Selon son dernier rapport, la croissance du PIB du pays devrait être limitée à 1,2%, en baisse de 0,9 point de pourcentage par rapport aux prévisions établies en juin de la même année. Cette révision à la baisse témoigne des défis auxquels la Tunisie est confrontée pour stimuler sa croissance économique, notamment la nécessité de diversifier davantage son économie.

Néanmoins, la Banque mondiale prévoit une réduction significative du déficit de la balance courante de la Tunisie. Celui-ci devrait atteindre -4% du PIB à la fin de 2023, contre -8,6% à la fin de l'année précédente.

De plus, la Banque mondiale estime que la Tunisie réussira à réduire son déficit budgétaire. Selon les analystes de l'institution, ce déficit devrait passer de -6,6% du PIB à la fin de 2022 à -5,6% à la fin de 2023.

Follow us on Facebook

Related articles

Claudia Goldin, professeure à l'Université Harvard, est la lauréate du Prix Nobel d'Économie de l’année 2023

Goldin a étudié la participation des femmes sur le marché du travail.

L'inflation à septembre baisse à son plus bas niveau depuis juillet 2022

Cette baisse s'explique principalement par le ralentissement de la hausse des prix des produits alimentaires.

Amélioration de 20% du nombre de passagers transportés par Tunisair depuis le début de l’année

Les performances de la compagnie restent, cependant, loin des réalisations d'avant la Covid.

Fusion des banques publiques: voici ce qu’en pense la Présidence du gouvernement

La question a été soulevée en tant que solution pour améliorer la capacité de ces banques à remplir leur mission de financement de l'investissement.